En utilisant ce site, vous acceptez les cookies de navigation.

Comment identifier vos mots clés et optimiser votre référencement sur Google ?

Saviez-vous que les premiers résultats proposés par Google sur une requête donnée génèrent près de 60% des clics ?

Et on sait aussi que Google aime voir des mots clés dans le contenu et dans la structure des pages internet de votre site :) Surtout quand vos mots clés sont placés en début de contenu et au début de votre balise titre !

Voici les taux de clics générés par un site Internet selon son positionnement dans les SERPs ou les résultats de recherche, sur Google :

Lorsque vous êtes positionné de la 4ème à la 10ème position, ce ne sont plus que 17 internautes sur 100 qui sont susceptibles de cliquer sur votre site Internet. Et à partir de la 2ème page, on ne récolte plus que quelques miettes…

Ces données soulignent l’importance d’être bien positionné sur Google pour générer un maximum de trafic sur un site Internet donné.

 

L’importance des mots ou expressions clés

C’est là qu’interviennent les mots-clés ou groupes de mots-clés. Ils permettent en effet aux moteurs de recherche tels que Google (qui détient près de 95% des parts de marché en France) de mieux vous repérer, et de proposer votre site dans les résultats avant celui de vos concurrents.

Prenons un exemple concret :

Vous êtes esthéticienne, et vous souhaitez utiliser Internet pour vous faire connaître. Vous allez probablement commencer par créer, ou faire créer, un site Internet dans lequel vous allez présenter vos services et vos produits. Mais comment vos prospects vont-ils à présent vous trouver puisqu’ils ne vous connaissent pas encore ?

Comme la plupart des consommateurs aujourd’hui, ils vont aller sur Google et taper « esthéticienne ».

Malheureusement pour vous, vous n’êtes pas seul(e) sur ce secteur d’activité : à l’heure où nous écrivons cet article, Google nous propose 3 530 000 résultats!

Si vous êtes déjà numéro 1 dans les résultats, alors vous n’avez probablement pas grand-chose à apprendre de cet article.

Si vous êtes en position 2 ou 3, vous vous dites que ce n’est déjà pas si mal… Pourtant, comme vu plus haut dans le tableau, vous passez à côté de 3 ou 4 internautes sur 10 ! Aussi, l’internaute moyen ne consulte que très rarement les pages 2, 3 et plus, préférant généralement reformuler sa requête ou question plutôt que de fouiller dans les « méandres » de Google. Alors comment remonter dans les résultats naturels de Google (sans passer par une publicité adwords), et ainsi capter davantage de trafic sur votre site Internet ?

C’est là qu’entrent en jeu les fameux mots ou groupes de mots-clés.

 

L’importance des mots ou expressions clés

Vous devez en effet identifier les mots-clés, ou groupes de mots-clés, que tapent les internautes lorsqu’ils recherchent un service ou un produit comme ceux que vous proposez : ce sont là vos mots-clés.
Évidemment, plus vos mots-clés seront précis, plus ils « matcheront » avec les recherches des internautes, et mieux votre site sera positionné.

Reprenons notre exemple précédent. Rarement les internautes vont-ils taper uniquement « esthéticienne » dans Google. Le plus souvent, ils affineront par eux-mêmes leur recherche, comme par exemple « épilation sourcils Nice » (87 000 résultats), ou « séance UV Rennes » (73 300 résultats).

Ainsi, si vous placez des mots-clés comme « séance d’UV », « épilation sourcils », ou encore « soins du visage » suivis de la ville ou du quartier dans lequel vous souhaitez vous positionner en priorité, vous mettez davantage de chances de votre côté d’être repéré et proposé par Google exemple : « épilation sourcils Nice » génère 87 100 résultats, contre 504 000 résultats pour « esthéticienne Nice ».
Vous pouvez donc d’ores et déjà commencer par lister l’ensemble de vos activités, des services et des produits que vous proposez, en étant le plus précis possible. Surtout, demandez-vous à chaque fois si les mots-clés ou groupes de mots-clés que vous listez sont issus de votre propre jargon professionnel, ou s’ils correspondent vraiment à ce que les internautes recherchent.

Par exemple, vous utilisez peut-être les termes de « traitement anti-âge » ou « soin éclat et rajeunissement », qui devront bien sûr apparaître sur votre site, mais vos prospects, eux, recherchent peut-être plutôt « supprimer les rides du visage ».  

Vous obtiendrez alors une longue liste de mots, groupes de mots et expressions clés, et pourrez alors passer à la prochaine étape.

Mots clés de tête, de corps, et longue traîne

Vous voilà paré(e) de votre liste de mots-clés, mais Il y a des chances que certains d’entre eux soient très concurrentiels.
Si vous êtes un hôtel situé sur la Côte d’Azur, il est par exemple évident que vos concurrents tentent, eux aussi, de se positionner sur ce groupe de mots-clés : « hôtel côte d’azur » (17 400 000 résultats !). Ainsi, truffer votre site avec ces termes ne vous sera pas d’une très grande utilité, si vous ne l’enrichissez pas d’autres mots-clés moins concurrentiels.

C’est la raison pour laquelle on fait la distinction entre différents mots-clés, selon leur précision, leur niveau de concurrence, leur originalité…

Les mots clés de tête : des mots-clés génériques, peu précis, très concurrentiels. Correspondent à un seul mot-clé, par exemple « hôtel » ou « esthéticienne ».

Les mots-clés de corps : des mots-clés moyennement précis, avec un niveau de concurrence moyen. Ils correspondent à un groupe de 2 ou 3 mots-clés, par exemple : « hôtel côte d’azur » ou « centre esthétique grasse ».

Les mots-clés de la longue traîne : des mots-clés très précis, avec un niveau de concurrence très limité. Ils correspondent à des expressions de 4 mots ou plus, par exemple : « hôtel bord de mer côte d’azur », ou « esthéticienne soins du visage Nice ».

Si l’on applique ici la théorie du 20/80, on peut dire que les mots clés de tête + les mots-clés de corps apporteront 20 % de votre trafic, et les mots-clés de la longue traîne, les 80 % restant ! D’où l’intérêt de passer du temps sur cette longue traîne, ou longue queue, une image que l’on comprend mieux sur le graphique ci-dessous.

Les mots-clés de la longue traîne sont des mots-clés moins populaires que ceux dits de tête ou de corps. De façon isolée, ils représentent peu d’intérêt, mais c’est la somme totale de toutes les recherches faites par les internautes sur les mots-clés de la longue traîne qui représentent de 70 à 80 % du trafic issu des moteurs de recherche.

Nos conseils
  • les mots-clés dits de corps, les fameuses expressions de 2 ou 3 mots, sont les plus efficaces.
  • Ajoutez à cela quelques mots-clés de longue traîne parmi les plus pertinents que vous aurez identifié, et vous détenez là une excellente base de travail !
  • Les mots clés de longue traine sont à inclure en priorité dans vos balises titres

Les outils pour vous aider à identifier vos mots-clés

Vous pensez confier l’élaboration de votre site ainsi que la rédaction de son contenu à une Agence Web ou à une Agence de Communication, parfait, mais rien ne vous empêche de faire quelques recherches préalables pour aiguiller cette dernière et lui faire gagner un temps précieux (car oui, le temps, c’est de l’argent !).

Bien connaître votre cible, c’est déjà une première étape clé pour mieux comprendre la façon dont elle s’exprime et donc la manière dont elle recherche sur le net ! Si vous le pouvez, amusez-vous à dresser le portrait-robot de votre client(e) type : âge, sexe, pays, ville, langue, centres d’intérêt, comportements d’achat, catégorie socio-professionnelle…

« Baladez-vous » sur le net, sur les forums, les sites d’avis en ligne, les blogs… et soyez à l’affût des expressions utilisées par votre cible. Vous en apprendrez beaucoup plus que vous ne pouvez l’imaginer ! Si vos produits sont distribués en point de vente, pourquoi ne pas aller, incognito, sur le terrain, pour observer le comportement d’achat de vos clients, et écouter, avec discrétion, leurs éventuels commentaires. Sur les salons, posez des questions, écoutez, prenez des notes…

N’hésitez pas non plus à solliciter votre entourage. Demandez à vos enfants, à votre conjoint(e), à vos amis, vos voisins… comment ils recherchent tel ou tel produit ou service sur Internet, et demandez-leur de vous expliquer, avec leurs propres mots, ce qu’ils comprennent de votre activité.

Regardez ce que font les autres, et tant qu’à faire, les meilleurs, les mieux placés, les profs. de la communication et du digital dans votre secteur d’activité. Il n’y a rien de mal à faire de la veille !

Si vous avez déjà un site Internet, et que vous utilisez déjà Google Analytics, vous avez là un excellent outil d’analyse à votre disposition, dont il serait dommage de vous priver. Si vous ne l'avez pas installer le rapidement !

Wikipédia est aussi une source non négligeable de mots-clés. Il vous suffit de rechercher votre thématique, et vous verrez s’afficher différents articles, chacun regorgeant potentiellement de mots, groupes de mots et expressions clés.

Enfin, vous avez à votre disposition des tas d’outils (certains étant gratuits) générateurs de mots-clés parmi lesquels : Ubersuggest, SEM Rush, Yahoo ! Search marketing, Good Keywords ou encore Google Adwords Keyword Tool, le générateur de mots-clés de Google Adwords.

Vous voilà parés pour trouver vos mots-clés !

Vous souhaitez optimiser votre référencement naturel, refondre votre site, créer un nouveau site, créer du contenu original et unique… des lucioles spécialistes seront à votre écoute pour vous aider !

N’hésitez pas à nous contacter, nous étudierons ensemble votre demande afin de vous aider à faire briller votre image sur Internet !